MORE TO COME : ARTIC MONKEYS,THE CAR

J – 4 avant la sortie de The car, le septième album de Artic Monkeys. Soit dix chansons signées Alex Turner, produites par son pote des Last Shadow Puppets James Ford. Deux titres pour patienter et se faire une idée : There’d better a mirrorball et Body Paint. Suivra une tournée marathon, tour du monde qui fera étape à Paris, à l’AccorHotels Arena les 9 et 10 mai 2023.

MORE TO COME : ARTIC MONKEYS,THE CAR

MORE TO COME : BRUCE SPRINGSTEEN

Partageons l’enthousiasme du Boss, heureux d’annoncer son nouvel album, Only the strong survive, dispo en France le 11 novembre : « Cette fois j’ai décidé de faire quelque chose que je n’avais jamais faite, quelque chose centré sur le chant, mettant ma voix à l’épreuve, soul music, gospel… J’ai pris tant de plaisir à enregistrer cette musique… ». Un disque de reprises triées sur le volet Smokey Robinson, Jerry Butler, Sam Moore (Sam & Dave), Tyron Davis, The Supremes…. Ecoutons-le :

Suite en chansons :

MORE TO COME : BRUCE SPRINGSTEEN

More to come : Abraxas, Monte Carlo

Voilà la sortie la plus solaire de cette rentrée musicale (album livré le 28 octobre). Abraxas, c’est le duo Carolina Faruolo (ex Los Bitchos) et Danny Lee Blackwell (Night Beats). Monte Carlo, c’est leur premier album. Avant-goût prometteur avec ce très lascif Sunrise State (Of Mind).

More to come : Abraxas, Monte Carlo

MORE TO COME : THE MYSTERINES

The Mysterines : ces liverpuldiens seront-ils the next big thing ? Annoncé pour le 11 mars prochain, leur premier album, Reeling, fait un buzz énorme Outre-Manche. Pas franchement surprenant : on s’y entiche du premier nouveau venu comme on y avale les pintes de bière. La raison, ou la prudence, voudrait donc que l’on monte debout sur les freins. Et que l’on attende tranquillement pour juger sur pièce. Il faut bien convenir cependant que Dangerous, le titre poussé devant, augure bien de la suite. D’où finalement, une certaine fébrilité. Un indice qui fait sens : Reeling a été réalisé sous la vigilance bienveillante de Catherine Marks, une productrice dont PJ Harvey, The Killers ou encore The Foals, trois parmi de nombreux autres, se félicitent du travail qu’elle a fait pour eux.
MORE TO COME : THE MYSTERINES

MORE TO COME : RED HOT CHILI PEPPERS

Canular ou pas ? Six ans après The Getaway, le douzième album des Red Hot Chili Peppers Unlimited love est annoncé pour le 1 avril prochain. John Frusciante, guitariste aux doigts d’argent qui avait laissé le groupe en plan il y a quinze ans, est de retour aux affaires. Rick Rubin, à la réalisation sur les mega succès Blood Sugar Sex Majik, Californication et Stadium Arcadium, s’est quant à lui réinstallé à la console pour un résultat pléthorique : dix sept titres, près d’une heure et quart de ce rock alternatif auquel les Red Hot doivent leur immense popularité. « Nous avons passé des milliers d’heures à travailler, collectivement et individuellement pour faire le meilleur album possible… Des jours, des semaines et des mois passés à s’écouter, à composer, à jammer librement et à mettre tout ça en forme avec beaucoup de soin et de détermination. » Premier single pour se faire une idée Black Summer. Si rien ne fait obstacle à leur tournée, ils seront au stade de France pour deux soirées, les 8 et 9 juillet prochains.

MORE TO COME : RED HOT CHILI PEPPERS

MORE TO COME : ALISON KRAUSS & ROBERT PLANT

Quatorze ans après Raising sand (2007) A. Krauss, R.Plant et T Bone Burnett se retrouvent pour Raise the roof. Longuement mûrie, cette récidive en onze reprises plus un inédit, balaye essentiellement un répertoire folk, bluegrass, country, du siècle passé (1930-1998) : The Everly Brothers, Merle Haggard, Betty Harris, Anne Briggs, Geeshie Wiley, Bert Jansch, Ola Belle Reed… Deux titres seulement font basculer l’album dans son temps, High and Lonesome, inédit cosigné Plant / T Bone Burnett et Quattro (World Drifts In) de Galexico (2003) titre d’ouverture. « [C’est] en entendant cette chanson que j’ai su que nous allions faire un nouvel album» dira Alison Krauss.

Sortie prévue le 19 novembre, tournée européenne annoncée en 2022.

MORE TO COME : ALISON KRAUSS & ROBERT PLANT

MORE TO COME : I’LL BE YOUR MIRROR, A TRIBUTE TO THE VELVET UNDERGROUND & NICO

Bien que galvaudé sans mesure et rarement passionnant, l’exercice de style du Tribute to réserve parfois encore de sacrées surprises. Tel est le cas de ce Tribute to The Velvet Underground qui cible leur tout premier album Warholisé The Velvet Underground & Nico. Cette version reprisée est annoncée pour le 24 septembre, mais d’ores et déjà les deux premiers aperçus, celui de Kurt Vile & the Violators autant que celui de Matt Berninger, annoncent la couleur, vive. Dans l’affaire avec eux, entre autres : Michael Stipe (R.E.M.), Thurston Moore-Bobby Gillespie, Courtney Barnett, Fontaines D.C.

« Putain, deux mois ! ».

MORE TO COME : I’LL BE YOUR MIRROR, A TRIBUTE TO THE VELVET UNDERGROUND & NICO

MORE TO COME : KINGS OF CONVENIENCE, PEACE OR LOVE

Le duo norvégien, Kings of Convenience, se rappelle à notre bon souvenir avec un nouvel album studio, Peace or Love, annoncé pour le 18 juin. Ces onze titres, composés à un rythme de sénateur repu, arrivent douze ans après Declaration of Dependence.

Une tournée européenne devrait suivre et faire halte à Paris, salle Pleyel, le samedi 19 mars 2022. Pour raviver les couleurs et se rafraichir la mémoire : Rocky trail.

MORE TO COME : KINGS OF CONVENIENCE, PEACE OR LOVE

MORE TO COME : REAL ESTATE, HALF A HUMAN

Half a human : nouvel EP de Real Estate annoncé le 26 mars chez Domino. Amorcés dans le huis-clos des sessions d’enregistrement de The Main Thing (album sorti en 2020), les six nouveaux titres du groupe ont été finalisés à distance, pendant le confinement. « La vie ne cesse de changer ; des responsabilités et des stress supplémentaires s’ajoutent sans cesse, mais le groupe* est toujours là« , déclare Martin Courtney. « Quand j’écrivais la plupart de ces chansons, je me sentais un peu bizarre d’être dans un groupe. Je me disais : Comment peut-il encore exister ? Je me sentais idiot et je me suis ravisé en même temps. C’est ce en quoi nous sommes bons et c’est ce que nous aimons faire et voulons continuer à faire. Je ne veux rien faire d’autre ». 1 clic, extrait :

* Martin Courtney, chant-guitare, Alex Bleeker, chant-basse, Matt Kallman, claviers et Julian Lynch, guitare.

MORE TO COME : REAL ESTATE, HALF A HUMAN

MORE TO COME, THE BEATLES: GET BACK

Décalé par deux fois, pour cause de COVID, ce documentaire, signé Peter Jackson, est désormais annoncé en salles le 27 août prochain… aux États-Unis. Le reste du monde attendra. P.Jackson, scénariste et producteur néo-zélandais, a mis Tolkien en images. Il est le réalisateur des trilogies Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit. En s’intéressant aux Beatles il s’attaque donc à un autre gros poisson. Avec la bénédiction de Paul McCartney, Ringo Starr, Yoko Ono et Olivia Harrison. Puisant dans les images tournées par Michael Edward Lindsay-Hogg entre le 2 et le 31 janvier 1969 pendant les sessions d’enregistrement de Let it be, il a travaillé sur des archives inédites. Voici ce qu’il promet :

MORE TO COME, THE BEATLES: GET BACK